L’an passé, le Saveurs Jazz Festival (labellisé Réseau SPEDIDAM) a réussi son pari de changer de lieu.

Vous, festivaliers, bénévoles, avez plébiscité ce nouveau village, champêtre, les pieds dans l’herbe, en plein cœur de Segré. Comme vous, nous nous réjouissons à l’avance, de goûter, à nouveau, à la quiétude de ce lieu propice à la rêverie et à la convivialité. Depuis la 1ère édition en 2010, la collectivité que je préside soutient financièrement et de multiples façons cet événement culturel majeur.

Car ce festival participe au rayonnement et au dynamisme local, c’est un marqueur d’identité fort et extrêmement positif pour nos 15 communes déléguées. Comme les années précédentes, le Saveurs Jazz saura mitonner un programme éclectique mêlant têtes d’affiche et talents à découvrir. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès du festival.

En amont du festival et dans différentes communes de l’Anjou bleu des actions de sensibilisation sont organisées, elles forment les jeunes oreilles au jazz.

Autour du festival de nombreux partenariats se forment chaque année avec le comité des fêtes, le cinéma le Maingué, la médiathèque de Segré, AssanBle, le centre équestre…

Je remercie chaleureusement toute l’équipe de Jazz au Pays pour son action et son ancrage sur notre territoire. L’an passé le festival a battu son record de fréquentation avec  9 500 festivaliers qui viennent et reviennent parfois depuis la première édition.

Je remercie bien sûr la centaine de bénévoles qui s’investissent pour la réussite de l’événement. Cet engagement citoyen prouve une fois encore l’attachement accordé à ce festival.

Je vous donne rendez-vous au parc de Bourg Chevreau mais aussi en ville et dans six autres communes de l’Anjou Bleu pour vivre intensément ce festival.

 

Gilles Grimaud

Maire de Segré-en-Anjou-Bleu

grimaud